• Plus de peur que de mal... par Elsa

    Nous repartons de Tenerife le cœur chaud de tous ces beaux événements auxquels nous avons assisté mais aussi, le cœur lourd de devoir quitter Santa Cruz. Et, nous allons nous coucher. Cette nuit,  juste pour préciser, j’ai entendu ronfler !!! Devinez QUI !!!!

     Le lendemain, Xavi et Flipper nous ont apporté le « P’tit Dej’ » au lit et ça, mais alors ça : c’est magique !!!! Nous avons eu : des croissants, du jus d’orange, des tartines à la confiture d’abricot, la meilleure confiture au monde et trois fleurs dans un pot. C’était vraiment trop mignon Et, c’est reparti pour quelques jours en mer.

    Au début, tout s’est bien passé. Le temps était clément, l’eau très claire et le soleil au rendez-vous ! Puis, nous avons trouvé quelques dauphins au loin sur notre chemin, mais, en se rapprochant de plus en plus, nous nous sommes rendu compte que c’était deux grosses baleines bleues. Quelques minutes plus tard, plus aucune trace de ces mammifères marins, dommage ! Je décide alors de me rapprocher près de l’endroit où elles étaient afin d’essayer de les revoir  et de plus près… et là, stupeur, les voilà de nouveau !!! Elles étaient magnifiques et gigantesques !!! Nous nous rapprochâmes au maximum et c’était assez impressionnant  de voir leurs ombres dans l’eau : cela faisait même un peu peur….  l’eau était limpide, sans houle et nous les voyions aussi bien que si l’on avait porté un masque ! Une fois ce beau spectacle terminé, tout le monde est rentré dans les cabines sauf Xavi qui est resté avec moi pour prendre un petit cours de navigation !

    Soudain, nous avons ressenti une énorme secousse qui a presque fait chavirer le bateau ! On aurait dit un tremblement de terre !! ! Xavi est tombé et j’entendais des cris dans la cale : on ne savait pas ce qui nous arrivait. Mon petit garçon pleurait et avait le bras en sang : soudain, j’ai compris !!! J’ai regardé  devant moi et vu, bouche bée, un monstre bleu foncé, semblable à un immeuble de dix étages, sortir de l’eau et replonger « aussi sec ». Je pense que la baleine qui, une seconde auparavant, se trouvait devant mes yeux nous a heurté avec sa queue : cela expliquerait l’énorme secousse ressentie.

    Finalement, plus de peur que de mal, fort heureusement ! Mon Xavi s’en tire avec des plaies superficielles que la Sirène s’empresse de soigner avec le kit de survie prévu dès le départ ! Après coup, je m’en veux un peu d’avoir eu l’inconscience de vouloir m’approcher de trop près de ces créatures et d’avoir pris tous ces risques inutiles ! Cependant, dans le regard des miens, je ne vois aucune rancune mais plutôt de la surprise d’avoir vécu ce moment spécial C’est quand même une sacrée expérience que nous ne sommes pas prêt d’oublier !!

    Nous avons besoin d’un petit moment pour reprendre nos esprits et nous remettre à naviguer comme il se doit ! Le soleil commence  à se coucher petit à petit et, pour nous remettre de cette aventure et me faire pardonner, ce soir,  je décide de nous faire un repas COMPLET ! Avec les yaourts que nous avons achetés à l’escale précédente et beaucoup d’autres délices de Tenerife que nous avons pu trouver lors de notre dernière visite !

    -          Nous avons bien mangé  dit flipper 

    -         Je confirme réplique La sirène ! 

                Nous avons quand même vécu un moment de pure folie (et de pure frayeur !!) je n’oublierai jamais tout ça ! Nous retournons au bateau et ma famille et moi-même décidons de naviguer là où le vent nous mènera …..

     

    Note de l’auteure :

    Peut-être qu’il n’y aura plus de Depréiade mais il faut que vous sachiez que j’ai adoré écrire et inventer ce récit. Cela m’a permis de  faire travailler mon imagination et mon orthographe, C’était génial : je n’oublierai jamais tout ça ! Je remercie Mme Pépin-Donat et M. Bottella pour tout  et surtout toute la famille Deprez qui m’a bien inspirée! Merci beaucoup !

    Note du professeur de Français :

    Il reste une ultime étape à créer. Tu vas donc pouvoir continuer à faire travailler ton imagination fertile…

     

     


  • Commentaires

    1
    college
    Dimanche 24 Mai 2015 à 16:01
    De la part de tous, un joyeux anniversaire à la Sirène !
    2
    tailana
    Vendredi 5 Juin 2015 à 03:41

    Merci pour le message qui a fait bien plaisir à Delphine.

    Des baleines et une élève enchantée d'avoir travaillé  : le paradis sur terre.............enfin sur mer!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :